L’allaitement maternel doit être recommandé en première intention chez le nouveau né puis le nourrisson

Saturday 28 February 2009
Comments Off on L’allaitement maternel doit être recommandé en première intention chez le nouveau né puis le nourrisson

Je poste rapidement une petite note sur l’allaitement car je viens de lire une actualité sur le sujet sur le site de : 20minutes.fr, et c’est quelque chose que je connais bien et que je recommande… j’en reparlerai très probablement dans de prochains articles du blog.

Il est intéressant de lire le rapport de l‘Académie Nationale de Médecine pour celles qui hésitent, cela liste pas mal d’avantages et de bienfaits de l’allaitement maternel, voici un extrait de leur résumé :

 
L’alimentation des premières semaines de vie a un rôle dans l’apparition de phénomènes pathologiques chez l’enfant et de l’adulte .L’allaitement maternel doit être recommandé en première intention chez le nouveau né puis le nourrisson. Plusieurs études épidémiologiques sont en faveur d’un effet protecteur de l’allaitement maternel sur les infections digestives ou respiratoires dans la première enfance, sur des manifestations allergiques sous réserve qu’il soit exclusif et prolongé au moins de 4 mois et enfin sur l’apparition d’obésité, de diabète de type 1 chez l’enfant et de maladies cardio-vasculaires chez l’adulte. Les contre indications de l’allaitement maternel sont exceptionnelles.

Ensuite cette académie suggère d’augmenter la durée du congé maternité:

Le congé post natal devrait être prolongé au moins jusqu’à 4 mois et à 6 mois si la mère allaite complètement et en fait la demande. En Suède, le congé maternel est de 180 jours contre 112 en France ; dans ce pays le pourcentage de mères qui allaitent est de 80% à 4 mois post natal.

La France est en retard sur les autres pays européens : si 60% des enfants sortant de la maternité sont nourris au sein (enquête 2005) seulement 15% seront allaités à 6 semaines de vie . L’allaitement est maintenu à plus de 4 mois chez plus de 65% des enfants en Suède, en Suisse, au Canada et au Royaume Uni.

Bien que j’approuve le fait qu’il faudrait allonger le congé maternité à 6 mois pour permettre à davantage de femmes d’allaiter de façon exclusive leur bébé pendant cette période critique (et donc suivre la recommendation de l’OMS), je pense qu’il faut que cela soit la même durée de congé pour toutes les mamans… (même si on ne veut pas ou peut pas allaiter, ou encore que l’on souhaite sevrer).

Les commentaires et pings sont actuellement fermés.